Mediahuis améliore la viewability de ses formats

Ecoutez nos podcasts Afrit 10

Mediahuis Advertising continuer à miser sur une expérience utilisateur optimale, tant pour l’annonceur que pour le visiteur.  Dans cette optique, nous avons effectué plusieurs interventions ces derniers mois qui ont eu un impact positif fort sur la viewability de tous nos formats. Envie d’en savoir plus ?

Mediahuis continue donc à plancher sur la ‘viewability’.

Cependant, c’est quoi exactement, cette viewability ?

La viewability est une unité de mesure servant à déterminer la visibilité d’une publicité en ligne.
C’est important, car ce chiffre permet de déterminer la mesure dans laquelle, ou la probabilité à laquelle, une position publicitaire est visible pour le visiteur d’un site Web.
Un banner est considéré comme ‘viewable’ lorsque au moins 50 % des pixels de l’image ont été visibles pour le lecteur pendant au moins 1 seconde. Pour les grands banners en ligne (par exemple un ‘TV Leaderboard’), ce chiffre est de 30 %.

Or, à quel niveau a-t-on amélioré la viewability chez Mediahuis ?

  1. Lazy loading

Quand une annonce est livrée de façon traditionnelle, celle-ci se charge au moment où le visiteur charge la page. Quand ce visiteur scrolle sur la page avant que la publicité ne soit chargée, celle-ci est bel et bien livrée, ce qui compte pour une impression,  mais il est impossible que l’annonce ait été vue par le visiteur. En d’autres mots, on obtient une impression livrée sans viewability.

Le ‘lazy loading’ résout ce problème. Quand la page est chargée, certains éléments de cette page, à savoir – dans ce cas précis – les annonces, ne seront chargés qu’une fois que le visiteur aura visionné la partie pertinente de la page. Du coup, le nombre d’impressions livrées diminue, mais la viewability augmente. Il en résulte que les impressions vendues ont beaucoup plus de valeur pour nos annonceurs.

Voici un exemple concret : un visiteur clique vers un article pour immédiatement scroller un peu vers le bas.

  • Sans lazy loading : comme le visiteur a scrollé de façon relativement rapide, le leaderboard charge toujours pendant le scroll et, finalement, le visiteur ne le verra pas.
  • Avec lazy loading : comme le visiteur a scrollé de façon relativement rapide, le leaderboard n’est pas sollicité et aucune impression ne sera donc prise en compte. Après avoir lu l’article complet, le visiteur finira quand même par scroller vers le haut de la page. D’ici-là, grâce au lazy loading la publicité sera bel et bien chargée et une fois arrivé tout en haut le visiteur se verra proposer l’annonce.

Évolution de la viewability par site Web via le lazy loading

Impact : 21 % de viewability en plus tous formats confondus, jusqu’à 48 % de viewability en plus sur des formats individuels
  1. Sticky Ad

Outre l’introduction du lazy loading, nous misons aussi sur les Sticky Ads, qui sont assez comparables au lazy loading. Quand une annonce reçoit un emplacement fixe sur la page, il est possible qu’elle ne soit pas ou seulement partiellement affichée quand le visiteur scrolle. En mettant cette annonce à l’image de façon ‘sticky’, celle-ci obtient un emplacement fixe à l’écran, quel que soit le comportement de scroll du visiteur. Nous sommes en mesure d’appliquer cette méthode tant en format Halfpage que Skyscraper, puisque ceux-ci se trouvent en dehors du contenu et ne sont donc pas tributaires du scroll.

Du coup, l’annonce sera totalement visible à tout moment. Comme pour le lazy loading, cela permet de générer une viewability accrue et de rendre les impressions livrées plus pertinentes.

L’effet d’une Sticky Ad en Halfpage (300x600)

Impact : 38 % de viewability en plus

Avez-vous des questions au sujet de la viewability ou de l’offre publicitaire chez Mediahuis ?

Contactez-nous via advertising@mediahuis.be !

Articles récemment ajoutés

Lire plus
Mediahuis reste le plus grand éditeur de journaux de Belgique

Ce 15 octobre 2020, le CIM a publié les nouveaux chiffres d’audience pour les marques d’information belges. Ces chiffres révèlent qu’en 2020, 6,13 millions de Belges consomment toujours – chaque jour – une marque d’information, ce qui équivaut à près de 6 Belges sur 10 (12+).

Avec De Standaard, Het Nieuwsblad, Gazet van Antwerpen et Het Belang van Limburg, Mediahuis reste le plus grand éditeur de journaux de Belgique, franchissant le cap des 3 millions de lecteurs (3.011.480 total brand). Ce faisant, Mediahuis touche un peu plus de la moitié des Flamands. Les versions papier et numérique touchent chaque jour plus de 2 millions de lecteurs.

Lire plus
KBC et Mediahuis Advertising informent les jeunes Flamands sur la vie, le travail et l’argent.

’47 % des jeunes Flamands se sentent peu sûrs d’eux lorsqu’il s’agit de gérer et d’optimiser leurs propres finances.’

Ce n’est qu’une des conclusions tirées de l’étude Mon Argent(*), que Mediahuis a réalisée auprès des lecteurs de ses marques d’information. Pour répondre à ce besoin d’information des jeunes, la KBC avait déjà développé le concept HOEDOEKDA. Afin d’élargir l’audience de la plateforme et de l’alimenter conjointement de contenus, KBC et Mediahuis Brand Studio se sont alliés. Ce faisant, ils cherchent à étendre et renforcer la plateforme jeunes Hoedoekda?!.